Saint-Étienne : Loïc Perrin va prolonger
 
Publié le jeudi 6 avril 2017 à 08:15 | Mis à jour le 06/04/2017 à 08:28
 
Le capitaine des Verts a été entendu : il a reçu mardi la proposition de prolongation de deux ans qu'il espérait. Il devrait parapher un nouveau contrat dans les tout prochains jours.
 
Football - Ligue 1 - Loïc Perrin ( à droite) discute avec son coéquipier Kevin Monnet-Paquet lors du 16e de finale de la Ligue Europa. (R. Martin/L'Equipe)
 
La quatrième fois a été la bonne. Après trois réunions préparatoires – en décembre, en janvier et le 9 février dernier –, les dirigeants stéphanois ont transmis une offre de prolongation à Loïc Perrin (31 ans), mardi. Elle porte sur une durée de deux ans. Ce qui répond aux attentes du défenseur central et capitaine des Verts, sous contrat jusqu'au 30 juin 2018. «Je ne suis pas fou. Je ne demande pas à prolonger de cinq ans mais de deux. Cela m'amènerait à trente-quatre ans», expliquait-il dans les colonnes de L'Équipe, le 30 mars, lassé de voir que son club formateur traînait des pieds à entamer de vraies négociations.
 
 
 
 
La prolongation de Ruffier (30 ans, désormais lié jusqu'au 30 juin 2021), le 21 novembre dernier, avait déjà constitué un signal fort et positif. Celle de Perrin en offrirait un second. Le voir rester à l'AS Saint-Étienne aiderait le club à s'attacher à reconstruire dès à présent une équipe en vue de la saison prochaine en s'appuyant sur une colonne vertébrale forte de ses deux meilleurs joueurs. À l'instar de Perrin et de... Christophe Galtier, des joueurs comme Clément, Hamouma, Lemoine, Monnet-Paquet, Florentin Pogba, Nolan Roux et Théophile-Catherine arriveront en fin de contrat au 30 juin 2018. Corgnet le sera en fin de saison, date à laquelle les prêts de Saivet et Veretout arriveront à leur terme. Saint- Étienne aura donc bien besoin de solides piliers sur lesquels reposer les fondations de sa prochaine équipe.

 

Retour à l'accueil