Résumé écrit OL / ASSE

OL 2–0 ASSE: regrets éternels !

Après une série de 10 matches sans défaite, les Stéphanois n’ont pas récolté le fruit de leurs efforts face aux Lyonnais. Dominateurs en première période, les hommes de Christophe Galtier ont cédé sur deux coups de boutoir adverses malgré une belle prestation de Stéphane Ruffier dans les buts.

2 oct. 2016

Le tout premier derby de l’histoire dans le Parc OL avait forcément quelque chose de particulier, tant les décors de ces affrontements entre voisins ont de l’importance. Décines a donc vécu un de ces fameux matches, qui mobilisent un millier de personnes un samedi après-midi à l’Etrat pour escorter les Verts vers la grande métropole voisine. Ces derniers pourront fournir des regrets légitimes au vu de la prestation, toujours dans le ton, le bon esprit, tout ce qu’il fallait pour réaliser un grand coup dans le Rhône. A Décines, tout de vert vêtus, les Stéphanois ont fait honneur à leur couleur. Parfois, et c’est triste pour eux, la fierté ne se traduit pas en points au classement. Habitués aux cadences infernales, les Verts clôturaient donc une série de matches rapprochés par un derby au scénario incertain. Bonne nouvelle pour les Stéphanois, Ole Selnaes et Robert Beric étaient bons pour le service et démarraient la rencontre. En 3-5-2, avec un Romain Hamouma au cœur du jeu, les hommes de Christophe Galtier avaient pour eux une série de 10 matches sans défaite au cours de laquelle leur abnégation leur a permis de tirer leur épingle du jeu, en Ligue 1 comme en UEFA Europa League. Si Nabil Fekir lançait les hostilités par un contre éclair de l’OL, bien détourné par un Stéphane Ruffier inspiré (3e), les Stéphanois se montraient ambitieux dès l’entame. La belle percée d’Arnaud Nordin était contrée par la défense lyonnaise (9e), avant que Vincent Pajot, parfaitement servi par Kévin Monnet-Paquet en retrait, ne fasse trembler les supporters rhodaniens d’une frappe cadrée malheureusement déviée par Robert Beric (14e). Nous retrouvions les deux hommes quelques minutes plus tard, après une belle talonnade du Slovène, conclue par une nouvelle tentative cadrée de Pajot stoppée par Lopes (18e). La sortie de Romain Hamouma après vingt-cinq minutes de jeu était un nouveau coup dur pour les Verts, pourtant pas résignés, capables de ressortir proprement la balle et de contraindre Ferri à la faute, donnant lieu à un bon coup-franc botté par « KMP » et repris de volée par un Léo Lacroix qui voyait sa frappe passer au-dessus (30e). Bryan Dabo s’offrait ensuite un double sombrero devant Rybus et Morel, puis une frappe non cadrée, avant que Jordan Veretout n’oblige Lopes à se détendre dans la foulée d'un beau numéro d’Oussama Tannane, le tout dans la même minute (37e). Le Parc OL commençait à gronder et se demandait comment ses joueurs allaient retourner la situation. Il suffisait d’une action pour que tout bascule, au grand dam de Stéphanois injustement sanctionnés. Fekir trouvait Darder qui ouvrait le score d’une tête plongeante (OL 1-0 ASSE, 41e). Hélas, les regrets allaient se prolonger après le repos. Kévin Monnet-Paquet touchait le poteau d’une subtile frappe enroulée du pied droit (49e) avant que Lopes ne sauve encore une fois les siens devant Vincent Pajot (51e) d’un arrêt du pied peu académique. Son homologue stéphanois, Stéphane Ruffier, réalisait ensuite deux arrêts exceptionnels lors d'un face-à-face avec Tolisso (74e) puis sur une frappe à bout portant de Fekir, sortie d’une manchette extraordinaire (78e). L’OL allait se montrer bien plus froid et décisif grâce au pied droit de Rachid Ghezzal, auteur d’une frappe que même un gardien de la trempe de Stéphane Ruffier ne pouvait détourner, qui plus est avec la déveine d’un poteau rentrant (OL 2-0 ASSE, 89e). Fringants, solidaires et déterminés, les Verts n’auront jamais lâché pendant 90 minutes malgré les coups du sort et les difficultés du moment, comme en témoignent les opportunités d’Alexander Söderlund (58e) et Oussama Tannane (81e).

Ligue 1 8e journée Au Parc OL de Décines, 57050 spectateurs OL 2–0 ASSE :

Score à la mi-temps : 1-0 Arbitre : Clément Turpin

Buts : Darder (41e), Ghezzal (89e) pour l’OL

Avertissements : Morel (40e), Valbuena (55e), Ferri (67e) pour l’OL ; Lacroix (33e) pour l’ASSE

OL : Lopes – Morel, Mammana, Nkoulou – Rybus, Darder, Tousart, Tolisso (C), Gaspar – Fekir (puis Kalulu, 88e), Valbuena (puis Ghezzal, 64e). Entraîneur : Bruno Génésio.

ASSE : Ruffier – Lacroix, Selnaes, Dabo – Monnet-Paquet, Hamouma (puis Tannane, 25e), Veretout, Pajot, Malcuit – Beric (puis Söderlund, 46e), Nordin (puis Roux, 75e). Entraîneur : Christophe Galtier.

Retour à l'accueil