Présentation officielle de Cheikh

Cheikh M’Bengue : «Passer un palier à Saint-Etienne»

Le tout nouveau latéral gauche stéphanois, qui s’est engagé mercredi avec l’ASSE, a été officiellement présenté aux médias. A l’aise face aux micros, Cheikh M’Bengue est très motivé à l’idée de progresser dans le Forez.

21 juil. 2016

ASSE Conférence de presse - Cheikh M’Bengue : «Passer un palier à Saint-Etienne»

Quelles sont tes premières sensations en Vert ?

Tout va très bien. Les négociations ont eu lieu entre lundi et mercredi, puis tout s’est fait de manière très naturelle. J’ai eu quelques sollicitations en Angleterre. En fin de saison dernière, le coach m’a fait part de sa volonté de me faire signer ici. La meilleure solution pour moi, sportivement mais aussi de manière plus générale, était de venir à Saint-Etienne. Je viens ici pour travailler, passer un pallier car c’est le meilleur club dans lequel j’aie évolué. Désormais, je vais pouvoir débuter mon intégration. Dans le vestiaire, je connais déjà Kévin (Théophile-Catherine) et Vincent (Pajot), tout comme Nolan (Roux), Kévin (Monnet-Paquet) et Moustapha (Bayal Sall).

Où en es-tu physiquement ?

J’ai un petit peu de retard car, même si je me suis maintenu et préparé de mon côté, je n’ai pas eu la chance d’avoir des séances collectives avec le ballon jusqu’à maintenant. Physiquement, je pense être plutôt bien pour quelqu’un qui était sans club. Je me suis efforcé de bien m’entraîner car je savais qu’il fallait que j’arrive dans mon nouveau club avec un minimum de préparation personnelle.

Quelles qualités penses-tu apporter ?

Je suis avant tout un défenseur. L’ASSE a toujours eu une grande solidarité défensive. Je vais tenter d’apporter mon expérience dans ce domaine. Mon adaptation fera la différence, notamment en ce qui concerne les affinités que j’aurai sur le terrain avec mes coéquipiers. Je pense pouvoir jouer dans plusieurs systèmes. Après neuf ans dans le monde professionnel, j’ai acquis de l’expérience. Je saurai m’adapter.

On dit de toi que tu es un défenseur rugueux. Es-tu d’accord avec cela ?

Oui, je suis un défenseur rugueux, et je n’ai pas honte de le dire. Pour moi, cela fait partie de l’âme d’un défenseur. Après, il faut savoir être intelligent et ne pas se pénaliser. Je ne suis pas celui qui prend le plus de cartons mais je sais me faire respecter.

Quelle image as-tu du stade Geoffroy-Guichard ?

Chaque fois que j’y ai joué, il y avait de l’ambiance. Quand on est adversaire, on aime venir y jouer car c’est un stade assez chaud. Quand on est joueur de Saint-Etienne, ça doit être kiffant !

Retour à l'accueil