Une jeune pépite choisi L ASSE

ASSE – Mercato : un jeune attaquant recruté en douce

Idir Boutrif, jeune attaquant de 16 ans mis à l’essai il y a deux mois par l’ASSE, s’est engagé avec les Verts.

L’ASSE prépare activement l’avenir. Idir Boutrif, jeune attaquant de 16 ans mis à l’essai il y a deux mois par le club ligérien, se serait en effet engagé avec les Verts pour les deux prochaines années si l’on en croit La Meuse.

« Intelligent, doué et au-dessus du lot physiquement »

« C’est une fierté pour tout le club, se félicite le président de l’Excelsior Virton, club belge partenaire de l’ASSE. Idir est un jeune attaquant de 16 ans que nous avons directement surclassé en U17 cette saison. C’est un garçon intelligent, doué et au-dessus du lot physiquement. Il a privilégié le projet sportif à l’argent et aujourd’hui, c’est assez rare pour être signalé. » Très jeune, Idir Boutrif disposerait déjà toutefois de qualités qui ne sont pas passées inaperçues à l’Étrat. Qualités qui avaient également tapé dans l’oeil de plusieurs grands clubs français…

Suivi par plusieurs grands clubs à 16 ans

« Plusieurs clubs belges et français étaient intéressés. Il a donc passé un test à Saint-Étienne mais aussi au PSG et à Monaco. En Belgique, il a passé une semaine à Anderlecht et au Standard et Bruges s’intéressait également à lui, poursuit son paternel chez nos confrères. De notre côté, nous avons opté pour Saint-Étienne car on nous a présenté un très bon projet qui lui permettra de concilier le foot et l’école. L’année prochaine il va passer son bac et il est important qu’il décroche son diplôme. Je remercie tout le club de Saint-Étienne qui a jugé que mon fils était capable de jouer chez eux, en particulier Messieurs Fernandez et David qui nous avaient fait visiter le centre. »

Boutrif déjà sous le charme de l’ASSE

Et l’intéressé, quel avis a-t-il sur sa nouvelle expérience à l’ASSE ? « Je suis impatient de débuter cette aventure, de découvrir de nouvelles choses. Être sollicité par autant de clubs, ce n’est pas facile à gérer car il faut bien peser le pour et le contre pour ne pas se tromper. Mais, en rejoignant Saint-Étienne, je suis certain d’avoir fait le bon choix », a-t-il conclu. Forcément prometteur mais la prudence reste de mise, le club ligérien ayant déjà vu éclore des pépites sans qu’elles ne réussisent à franchir le cap.

Julien Perez

Retour à l'accueil